Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Zazie : une poupée zarbie qui joue avec des mots pas si zen

par DELMAS Magali 2 Novembre 2015, 16:42 Artistes dans le costume taillé par ma plume

Zazie : une poupée zarbie qui joue avec des mots pas si zen

« Je tu ils » …mais elle, « oui » vous, c’est Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes : Zazie à la Queneau pour les intimes. Une poupée à la plastique de rêve tout droit sortie d’un conte de fée avec ses origines aristocratiques.

Vous défilez sur les podiums des plus grands couturiers mais faites une trêve au final définitive ! Votre opium, ce sont les mots bien taillés portés par des notes sur mesure. Des douceurs sucrées-salées qui dévoilent une sensibilité à fleur de peau et qu’on consomme sans compter.

Mais, vient le temps où vous troquez les contes de fée contre les contes réalité et votre peau de fleur-bleue zen contre celle d’une amazone en quête d’un monde où tout le monde gagne. Un monde où indiens et cow-boys ne se castagnent qu’à couteaux tirés de jeux de mots fléchés et toujours pour des causes bien ciblées : l’amour, la paix, la tolérance, la solidarité et la parité homme-femme ! Vous n’avez pas peur des mots /maux, ni froid aux yeux ! Vous jouez ce double (je(u) mais toujours cartes sur table et l’authenticité est votre joker incontournable.

Alors que d’autres se voilent la face, vous, vous levez le voile sur la vaste comédie de la vie de nantis, les frasques et les non-dits.

Quand vous voyez rouge, le clown en vous son humour bouge et là vous tombez le(s) masque(s) ! A coups de paradoxes, vous semez la zizanie comme d’autres boxent pour contrer les coups de la vie. Les contraires qui s’attirent/ « satirent » sont votre marque de fabrique…typique, du pur Zazie quoi !

Atypique, extravagante et excentrique on vous dit. Mais attachante, émouvante et (com)battante vous êtes aussi… et différente oui !! Car « le commun n’est pas pour vous » (Maxime Le Forestier). Et alors ? Peu vous importe, des préjugés et diktats de la société vous êtes affranchie et envoyez valser.

La vie c’est du Rodéo, « sauvage comme une image » en guerrière rebelle à coup de métaphores vous la matez. Toujours sur les ondes contre l’injustice en tout vous chantez et montez le ton/son toujours plus fort. Et si, en jupons vous jouez parfois les garçons (manqués) c’est pour effacer la trace des larmes trop versées. Femme féministe contre machiste polygame ! Femme phallique pour tout résoudre en mâle. Dame de fer pour refaire un monde qui tourne plus rond, made in and [of] love !

Hier et aujourd’hui encore une voix qui porte et le monde à bout de bras porte. Demain, vous ouvrirez la porte à ceux qui veulent prendre votre voie avec The Voice.

Oiseau de nuit, c’est entre chien et loup que vos mélodies voient le jour. Et il semblerait que le loup vous ait fait les yeux doux et capté au vol. Un amour sans faille et qui jamais ne déraille on vous souhaite puisque votre bonheur ne tient plus à ce fil / Phil de Paradis … Adieu tristesse et Au Diable vos Adieux, Encore heureux, nous sommes, nous, les amoureux de vos textes et de votre voix zaziesques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
J
MERCI STELLA : "j' adoreeeeeeeeeeeeee :) "
Répondre

Haut de page