Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Délesté de ses bagages « il me faut » : l’Amour voyage incognito

par Stella Delmas 6 Février 2016, 17:36 Billet d'humeur

Délesté de ses bagages « il me faut » : l’Amour voyage incognito

Ah l’Amour… il court et peu l’attrape au vol… Et pourtant son vol, à lu,i est au long cours ! Il traverse le ciel des cœurs, esprits et corps, tous les états, toutes les saisons et tous les âges… Les vents de nos désirs à son égard soufflent dans tous les sens car, guidés par les peurs, attentes et exigences que nous transportons dans les sacs de nos pensées. Cadeaux empoisonnés de modèles, d’enseignements, d’expériences, ceux-ci nous ont tous, sans exception, entraînés vers les traversées du désert ou dans des passions aussi dévastatrices qu’un sirocco. Mais pour que la morale nous parle, point trop n’en faut !

Pourquoi s’évertuer à suivre toujours ce même itinéraire qui s’avère être un séjour en enfer? Echaudés vous vous dites ? Et pourtant votre confiance en l’Amour est aujourd’hui réduite à un souffle d’espoir… Or, c’est ce dernier qui vous fait le plus souvent prendre le chemin de l’inacceptable car il pervertit la réalité. Vous croyant sur le tapis rouge de l’ « Amour Toujours », vous patientez pour connaître la montée, l’Ascension vers votre heure de gloire… avec votre « Idéal ». Mais qui est cet Idéal ? L’est-il ? Et si oui, en vertu de quels critères ? Au premier regard on pare l’autre de nos filtres, et si l’image colle à celle placardée dans notre catalogue d’idéaux, nous voilà en vogue à la poursuite de nos idéaux… L’Elu-e les aura-t-il –elle tous ? La chute sera d’autant plus brutale si vous vous êtes laissé-e porter par vos « il faut »… « Il faut qu’il-elle soit brun-e, grand-e, élégant-e, évolue dans telle sphère sociale et professionnelle, s’adonne à tel sport, soit poète… ». Et, cet ange passe là devant votre nez dans cet espace, où, au final, vous passez le plus clair de votre temps : votre travail... Et vous la prenez pour l'Amour de votre vie car il est clair qu'elle a tous les atouts pour vous plaire... Vraiment ? Est-ce que son aura vous a touché en plein dans le mille et vous remue les entrailles ou a-t-elle touché votre faille, celle qui vous tenaille :" Il faut à tous prix, qu'il-elle m'aille !? "

Tout est listé, rien n’est négligé… Rien sauf l’essentiel : toutes les cases peuvent être cochées, l’illusion née, le cœur s’emballe… Mais un jour, le filtre s’efface et les masques et illusions tombent…et là ça vous fait l’effet d’une bombe… Place aux frasques ! Vous avez perverti la réalité de l’Autre en gommant jusqu’à cette manière d’être que vous exécrez… pour Aimer et vous sentir aimé-e par cet être qui « représente », tout ce à quoi vous aspiriez… Mais qui est ce vous ? Celui encore empreint des désirs de papa et maman, de vos manques et peurs, ou encore de vos désirs de reconnaissance … Ou est-ce que vous le ressentez au plus profond de vous, là sous votre poche ou broche à gauche… dans votre cœur ? Car en sa demeure le mensonge et le paraître ne président jamais en invités d’honneur !

Comment croiser la route de l’Amour-Vrai ? Pas de parcours idéal…

Soyez vrai avec vous-même, les autres et surtout « Soyez », et laissez la vie et l’Autre vous surprendre…

L’Amour a mille visages, un seul sera votre port d’amarrage…et ce ne sera pas forcément celui dont vous avez mille fois retouché l’image…

Bon voyage… Cessez d’être sages soyez sauvages : à votre image !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
D
Absolument Superbe, et d'une telle vérité que tout le monde peut s'y retrouver. car si personne ne se retrouve dans ce texte c'est qu'il n'a rien vécu, et cela serait très très Dommage. Continue comme ça, tu y arriveras. tu le mérites tellement! !!!...gros bisous
Répondre
J
merci STELLA pour ce nouveau voyage au travers de valeurs universelles si pures que notre plaisir à vous lire nous transporte toujours un peu plus Au delà de vos mots, non, comme vous savez si bien le faire, sans nous ramener à nos propres maux
Répondre
S
Merci Jean pour votre fidélité et de me conter les ressentis qui sont les vôtres quand mes mots font écho en vous.<br /> A bientôt.<br /> Délestez-vous de ces "il faut", et soyez juste vous!<br /> Stella.
S
Merci Jean pour votre fidélité et de me conter les ressentis qui sont les vôtres quand mes mots font écho en vous.<br /> A bientôt.<br /> Délestez-vous de ces "il faut", et soyez juste vous!<br /> Stella.
S
Merci Jean pour votre fidélité et de me conter les ressentis qui sont les vôtres quand mes mots font écho en vous.<br /> A bientôt.<br /> Délestez-vous de ces "il faut", et soyez juste vous!<br /> Stella.
S
Merci Jean pour votre fidélité et de me conter les ressentis qui sont les vôtres quand mes mots font écho en vous.<br /> A bientôt.<br /> Délestez-vous de ces "il faut", et soyez juste vous!<br /> Stella.

Haut de page